NEWS  

Visit also ► Beb-Deum

CENTQUATRE PARIS, Biennale des arts numériques Némo

12 oct 2019 - 09 fev 2020

JUSQU'ICI TOUT VA BIEN ? Archéologies d’un monde numérique

CENTQUATRE PARIS, Biennale des arts numériques Némo
Après Troublemakers, Prosopopées et Les Faits du hasard, voici la quatrième exposition principale de Némo conçue par Gilles Alvarez et José-Manuel Gonçalvès. Vous êtes invités à vous projeter dans un autre monde, un monde possiblement sans vous. Un monde où le dernier être humain s’en est allé en oubliant d’éteindre la lumière. Bienvenue dans les futures archéologies d’un monde numérique...Êtres du futur, post-humains, les visiteurs viennent découvrir un musée abandonné depuis l’an 2019, après la disparition du genre humain...Salle après salle, ils découvrent une exposition d’art contemporain numérique et de robotique dans laquelle les œuvres ont continué de fonctionner en totale autonomie, sans leurs créateurs ni leur public initial.
Paradoxalement, cette exposition avait été programmée à un âge où les humains s’inquiétaient, justement, de leur possible disparition, de leur remplacement plausible par les machines et les I.A.Dès lors, ce qui était une exposition spéculative, interrogeant des futurs plus ou moins désirables, est devenue une exposition d’archéologie sur 2019, quand tout s’est arrêté pour l'homo sapiens...

 ► http://www.104.fr/fiche-evenement/jusqu-ici-tout-va-bien.html

CENTQUATRE PARIS, Biennale des arts numériques Némo
CENTQUATRE PARIS, Biennale des arts numériques Némo

GARE D'AUSTERLITZ

10 oct 2019 - 05 jan 2020

Paris

GARE D'AUSTERLITZ
BEB-DEUM, HUMAIN, POST-HUMAIN…
Du 10 octobre au 5 janvier, SNCF Gares & Connexions présente, dans le cadre de la Biennale internationale des arts numériques Némo, une exposition en Gare d’Austerlitz dédiée au travail de l’un des pionniers de cette discipline : Beb-deum. À l’ère du post-humanisme, l’artiste, imaginant des variations de l’humanité, interroge la condition de l’Homme avec trois grandes catégories : le métissage, l’hybridation-transhumanisme et le corps-marchandise.
INTERROGER L’HOMME DU FUTUR
Beb-deum est l’un des pionniers de l’art numérique. Illustrateur, graphiste, artiste, il produit des images léchées, portées par une séduction consumériste, dont il corrompt le propos par des dissonances inquiétantes. Il a publié en 2017 une somme majeure, Mondiale™ (édition Les Impressions Nouvelles),où ses images sont associées aux textes d’Alain Damasio. L’univers futuriste qu’il décrit est peuplé d’êtres mutants, dont la présence frontale met en lumière la fragilité des valeurs de l’humain face aux menaces
de la technologie et du développement incontrôlé des sociétés post-modernes imaginées par l’artiste. À l’aide d’une tablette graphique, Beb-deum a conçu trois individus symboliques, trois visages féminins censés représenter les archétypes de l’humanité. Il a ensuite décliné ces modèles en des centaines de variations.
L’HYBRIDATION EST-ELLE LA CLEF DE NOTRE AVENIR ?
Le recours à la technique numérique, outil d’hybridation par excellence, conforte ses questionnements - l’individu confronté à la globalisation, le corps-marchandise à l’ère du post-humain, le métissage à l’heure de la mondialisation. Mondiale™ se présente donc comme un catalogue de vente d’êtres humains, avec tatouages érotiques, implants médicaux sous-cutanés, poitrines devenues ports USB, un florilège de « clones » tel que l’hyper-capitalisme va certainement en produire selon Beb-deum. Mais les esclaves
affranchis, les clones fugitifs, les rebelles rétifs à la docilité programmée qu’il dépeint portent aussi une parole décalée et nous donnent les clefs d’un futur possible si, selon l’artiste, l’humanité prend garde à conserver son intégrité et sa conscience.
LA BIENNALE INTERNATIONAL DES ARTS NUMÉRIQUES NÉMO
Parallèlement à l’exposition en gare d’Austerlitz, Beb-deum présente une autre déclinaison de «Mondiale™» au CENTQUATRE-PARIS, dans le cadre de la Biennale internationale des arts numériques Némo,
qui se tient du 3 octobre 2019 au 9 février 2020 dans toute l’Île-de-France. GARE D'AUSTERLITZ
GARE D'AUSTERLITZ

LASÉCU, ESPACE D'ART CONTEMPORAIN

dec 08 2018 - 19 jan 2019

Lille, Fives

LASÉCU, ESPACE D'ART CONTEMPORAIN
Les œuvres de Beb‐deum sont reconnaissables au premier coup d’œil. Dans l’espace de la presse et de l’édition, chacune de leurs apparitions sur les premières de couverture des grands quotidiens et magazines confirme l’originalité de la personnalité graphique et la particularité de son regard porté sur le monde actuel.
Pour témoigner avec exactitude de notre réalité, Beb‐deum s’est inventé un vocabulaire et une technique. Pionnier et virtuose de l’art infographique, l’univers inquiétant qu’il décrit est peuplé d’êtres en mutation, dont la présence frontale questionne sur la fragilité des valeurs de l’humain face aux menaces de la technologie et du développement incontrôlé dans nos sociétés hypercapitalistes. Artiste visionnaire, pourrait‐on dire, si le terme ne portait pas en soi une connotation des siècles passés, Beb‐deum révèle, tel un anthropologue de l’anticipation, les visages du futur si nous ne prenons pas garde à conserver l’intégrité de notre conscience. En ce sens, son message est esthétique et politique. Mondiale TM est le titre d’un livre paru en 2017 où les images de Beb‐deum sont reliées au texte d’Alain Damasio. L’exposition à Lasécu permettra de prolonger ce “récit d’art fictionné” par une présentation de tirages numériques de grand format et de diffusion sur écran vidéo.

Beb-deum a participé aux expositions collectives ''15 ans ça se fête !'' en 2016 - ''Sexe & érotisme'' en 2013 - ''K(art)ma'' en 2006 à Lasécu . Certaines de ses œuvres sont depuis disponibles dans l’artothèque de Lasécu.

 ► http://www.lasecu.org/exposition-beb-deum-113.html

LASÉCU, ESPACE D'ART CONTEMPORAIN
LASÉCU, ESPACE D'ART CONTEMPORAIN