Mondiale™  

Projet d'édition et d'exposition, Mondiale™ dépeint le métissage en marche à l'heure de la globalisation : le corps métis qui devient corps-marchand.

Beb-Deum
Beb-Deum

Un livre-événement tout droit venu du futur.
"Mondiale™" est un livre d’art fictionné. De portraits et de récits brefs intersticiels qui les traversent et leur donnent voix. Il porte au point de fusion les corps métis fascinants de Beb-deum, virtuose mature de l’art numérique, avec les fictions éclatées et crédibles d’Alain Damasio, auteur de science-fiction et Grand Prix de l’imaginaire.
Leur rencontre produit autre chose qu’un beau livre avec de jolis textes littéraires, ce qui serait déjà beaucoup. C’est un carnet d’anthropologue perdu, comme tombé du futur entre nos mains. Un carnet qui compacte en une seule unité de papier un catalogue de vente d’êtres humains, tel que l’hypercapitalisme va certainement en produire, avec la parole de ces futurs « clownes » – esclaves parfois affranchis, clones fugitifs, rebelles à leur docilité programmée – et qui pensent ! Qui pensent et qui écrivent, créent des slogans, parodient leur condition, racontent leur vie de corps commercialisé qu’ils se réapproprient à leur façon par des autoportraits, leurs propres marques physiques, toute une autre « présentation de soi ».

C’est donc un livre hautement politique puisqu’il met en scène et en feu cet icône mondialisé du corps métis, jaune, noir ou blanc, saturé des marques de son aliénation et unique dans sa beauté pourtant sérielle.


Beb-Deum
Beb-Deum
Beb-Deum
EDITION

LES IMPRESSIONS NOUVELLES (Belgique)

 ► Lien Editon

EXPOSITION

"L’AUTRE...DE L’IMAGE À LA RÉALITÉ 3/3" // MAISON POPULAIRE (Montreuil)

DU 4 OCTOBRE AU 9 DÉCEMBRE 2017

Artistes : Beb-deum, Pascal Marquilly et Lucy + Jorge Orta

Les bouleversements planétaires actuels, - qu’il s’agisse des conséquences de l’ensemble des problèmes environnementaux ou de l’accélération d’un développement circonscrit à une vision technoscientifique vouée au profit -, nous interrogent sur notre avenir et sur notre relation à l’autre.
L’uniformisation gagnera-telle sur la diversité ? Ou au contraire la mondialisation crispera-t-elle les réflexes communautaristes ? A l’heure du tout-global, le rapport de soi à l’autre va-t-il vers une union (réunion ou confusion) ou vers une division (séparation ou distinction) ? Renverra-t-il à une réalité ou bien à une fiction de soi et des autres ? Et s’il y a un nous, qui en décidera et qui le définira ?
Le propos de cette exposition n’est pas d’entretenir un scénario catastrophe ni de nourrir le désastre.
Les œuvres d’anticipation ici présentées n’oublient pas, au-delà de leur fonction d’alerte, de nous sortir d’un fatalisme collectif, envisageant de multiples dénouements.

Rencontre avec Alain Damasio et marc Atallah : vendredi 20 octobre 2017 de 20 h à 22 h

 ► Lien Exposition

EXPOSITION

"CORPS-CONCEPT" // MAISON D'AILLEURS (Suisse)

DU 21 MAI AU 19 NOVEMBRE 2017

L’objectif de cet événement est de réfléchir au rapport ambivalent que nous entretenons à notre corps dans une société postmoderne qui se définit entre autres à l’aune de concepts économiques et scientifiques. Symbole d’un universalisme utopique, d’une mondialisation positive et d’un degré d’hybridation de plus en plus grand avec les technologies, l’être humain est devenu l’Alpha et l’Oméga de la consommation, son origine mais aussi son stade ultime : il consume le monde en le consommant mais, selon l’anthropologue David Le Breton, il se consume aussi en se consommant. C’est pour réfléchir à cet état de fait, et voir comment il tend vers le transhumanisme, que l’exposition « Corps-concept » a été imaginée : elle cherche en effet à révéler l’essence d’une humanité en manque d’être qui, soumise à la globalisation, transforme tout individu en produit marchand ou en cyborg, alors qu’initialement elle avait pour but l’émancipation et le progrès moral des individus…

MEDIAS





   ► France Culture, chronique de François Angelier

   ► galerie MONDIALE™ IMAGES